“Contre la mauvaise haleine, un seul remède : le téléphone !” De Michel Chrestien
Afin d’éviter un excès d’ondes pensez à prendre des probiotiques 😉
La mauvaise haleine est l’un des signes les plus évidents d’un déséquilibre de la flore intestinale. Si cela fait des années que vous tentez de remédier au problème autrement qu’en mastiquant toute la journée des chewing-gums goût “menthe glaciale”, vous venez peut-être de trouver une solution.
Ce qui marche vraiment:
Les probiotiques seront à coup sûr utiles si votre mauvaise haleine s’accompagne d’une langue chargée (“blanche”). ces deux symptômes réunis signent un déséquilibre de la flore intestinale. C’est d’ailleurs un bon “marqueur”, car l’amélioration de l’haleine traduit avec quasi-certitude un rééquilibre de la flore.
Retenez tout de même que
– Avec l’ail & l’oignon, le tabac est l’un des pires ennemis de l’haleine. Juste derrière arrivent le café, l’alcool & le curry.
– le brossage des dents et de la langue est obligatoire deux fois par jour. En revanche , évitez l’utilisation systématique des bains de bouche.
– Evitez l’excès de sucre
– Mangez des fruits et des légumes crus: commencez vos repas par une crudité & terminez le par un fruit. Si vous digérez mal ce dernier , consommez-le en dehors des repas ( 11h ou 16h)
– Buvez suffisamment d’eau
– Une mauvaise haleine persistante doit vous amenez à consulter car elle peut , parfois, signaler une maladie non diagnostiquée.
En bref:
– Faites une cure de probiotiques (Beneflora de chez Ortis par exemple)
– Pour éviter les chewings-gum, prenez 1 goutte d’huile essentielle de menthe poivrée pure sous la langue à chaque fois que vous sentez que votre haleine n’est pas fraiche. Cette huile essentielle possède aussi des propriétés digestives.
Festy Danièle: le grand livre des compléments alimentaire

menthe poivrée