La silice prend soin de nous

Qu’est ce donc que la silice ?

Qu’apporte-t-elle sur le plan esthétique ?

Et pourquoi aurait-on besoin de se complémenter ?

Commençons par le commencement 

Le corps d’un adulte comporte environ 7 grammes de silicium, c’est à dire deux fois plus que le fer ! Nous venons au monde avec un capital de silicium qui, à partir de la maturité sexuelle, diminue au fil des années. L’alimentation ne permet malheureusement pas de combler ces pertes car la quantité de silicium contenue dans les aliments est très faible.

Aujourd’hui, nous nous pencherons uniquement sur les bienfaits de la silice pour la beauté. Si vous désirez en savoir plus sur ses nombreuses autres vertus, rendez-vous sur cet article précédemment édité : https://www.lamaisondeladietetique.be/alimentation-biologiqe-tournai-la-silice-organique

Nos ongles, cheveux et peau en dépendent

Il faut savoir qu’à partir de la quarantaine, on observe une baisse de la teneur en silicium au niveau de la peau, entraînant une perte d’élasticité et un relâchement des tissus de soutien responsables de l’apparition des rides. Le silicium qui intervient dans la synthèse de molécules de soutien de la peau, comme le collagène et l’élastine, ne va plus assurer son rôle de charpente. La peau se relâche et les premiers signes du vieillissement apparaissent sur le visage et sur le corps. Les ongles des mains et des pieds perdent jusqu’à 50% de leur silicium ! Ils deviennent plus cassants et leur pousse est plus lente, comme celle de nos cheveux. Ceux- ci deviennent également à leur tour plus fins et plus fragiles. A partir de la cinquantaine, on assiste parfois à une chute de cheveux précoce due à un manque de silicium au sein même de la fibre capillaire.

La prise de silicium semble donc être tout à fait appropriée si votre peau, vos ongles ou vos cheveux nécessitent un petit coup de pouce ou si vous désirez prendre les devants et agir en prévention.

Faut-il attendre nos quarante printemps pour commencer une cure de silice? Oh que non , à partir d’une vingtaine d’année, une cure par an est interessante, on n’attendra par que la moitié de “notre capitale silice “se fasse la malle avant d’agir.

Le petit bonus pour les cheveux

C’est l’été, et nous sommes tous d’accord là-dessus, le soleil ne réussit pas forcément à tout le monde – enfin, à toutes les chevelures. Ca tombe bien, l’huile de coco et l’huile de ricin sont toutes deux connues pour faire des miracles sur les cheveux ! Alors quoi de mieux que de les associer afin de bénéficier de leurs actions nourrissantes et fortifiantes ? La recette : appliquez 2/3 d’huile de coco pour 1/3 d’huile de ricin (ou moitié-moitié) sur cheveux secs – longueurs et pointes – et laissez poser ce masque quelques heures ou, mieux, toute la nuit. Lavez-vous ensuite les cheveux normalement. Attention, veillez à bien prendre le temps de “shampooiner” et rincer pour bien retirer l’huile !

Au de là des cheveux et des ongles, la silice organique (issue de la prêle et de l’ortie) permet une reminéralisation générale.

1 à 3 x 15 ml par jour pendant 1 à 2 mois .

Et pour une fois, le goût n’est pas désagréable, promis 😉

 

P.S. Merci à Charlotte, notre petite cousine pour cette jolie photo! Ta cure de silice t’a fait un bien fou 😀