On tire les bienfaits de certaines plantes en les laissant macérer dans l’huile, dans laquelle viennent ,”se dissoudre” leurs  principes actifs . On les applique en massages.

la macération à froid:

La méthode la plus simple consiste à mette directement une plante dans l’huile au soleil pendant 15 jours à 3 semaines.

On peut ainsi obtenir une huile à la lavande pour s’apaiser, se détendre

une huile de lavandin pour décontracter les muscles

une huile au romarin pour purifier l’épiderme

mode de préparation:

  1. remplissez un bocal avec des fleurs fraiches ou les feuilles de la plante.
  2. couvrez d’huile d’olive et mettez un couvercle. placez le bocal au soleil.
  3. tous les jours, tournez la bouteille d’un quart de tour pour que l’huile bénéficie d’un ensoleillement maximum.
  4. après 15 jours à 3 semaines,

conservation: remettez dans un flacon foncé et conservez le à l’abri de la lumière.

la macération à chaud

C’est la formule accélérée ou hivernale de l’huile végétale. Quand le soleil ne brille pas ou que l’on est pressé, cette méthode permet de fabriquer son huile végétale dès que l’on en a besoin.

mode de préparation:

  1. faites chauffer au bain marie pendant 3 heures les plantes couvertes d’huile d’olive.
  2. filtrez en exprimant bien le suc de la plante

conservation: remettez dans un flacon foncé et conservez le à l’abri de la lumière.

Certaines huiles peuvent être consommables:

L’huile végétale de macération de basilic dans une salade de tomates 🙂

-huile-d-olive-basilic-