Optimiser sa concentration et éliminer le stress

Pour stimuler la concentration  , on utilise l’huile essentielle de romarin à cinéole, une valeur sûre dans ce domaine-là puisque c’est un tonique mental, dont l’odeur  en général est très appréciée. Selon plusieurs études, le romarin à cinéole,fait partie de l’arsenale des méthodes qui existent pour ralentir l’évolution de la maladie d’Alzheimer.

Cette huile essentielle de romarin à cinéole est aussi idéale pour lutter contre les infections des voies respiratoires avec encombrement muqueux ( sinusite, catarrhe bronchique).
De mon expérience, ce qui fonctionne, c’est masser  sur vos sinus 2 gouttes de cette HE diluée dans 5 gouttes huile végétale de votre choix .
5 à 8 fois sur la journée, la sensation de tête lourde diminue, vos sinus de désenflamment.

déconseillé pendant les 3 premiers mois de la grossesse et pour les enfants à partir de 3 ans

Pour une note plus fruitée, on peut aussi prendre de l’essence de citron( soit que le citron soit en synergie à parts égales avec le romarin  à cinéole)
des tests réalisés au Japon , il y a de nombreuses années, ont démontré que la productivité des employés augmentait lorsqu’on diffusait dans les bureaux de l’HE de citron  ( à la différence de l’orange et de la mandarine qui sont plutôt des sédatifs)

L’huile essentielle de menthe poivrée va être très tonique mais dans un laps de temps très court .
On peut la prendre de différente façon, la plus directe, c’est la voie interne( sauf si hypertension et grossesse) , une goutte pure sous la langue vous donnera une capacité de concentration hors-norme.
On peut aussi procéder par inhalation sèche, en prenant 3 grandes inspirations au dessus du flacon.

L’huile essentielle d’élémi en massage sur les poignets 1 à 2 gouttes pour 5 gouttes d’huile végétale, a la vertu de canaliser l’énergie pour qu’elle se focalise sur quelque chose de bien précis.

Enfin ,l’huile essentielle de lavande fine est un rééquilibrant du système nerveux. En cas de panique , elle peut être vraiment utile.

source biotempo n° 20