Panais, topinambour, rutabaga: ces beaux légumes d’hiver qui nous apportent tant.

Le panais:

Le panais est un légume racine qui appartient à la même famille que la carotte. Le terme « panais » est apparu dans la langue française en 1562. . Toutefois, il est savoureux, renferme une étonnante variété de vitamines et minéraux et se consommecomme la carotte ( cuit ou cru).
Le premier avantage nutritionnel du panais est sa teneur en fibres. Le panais cru est une bonne source de manganèse. Cuit, il sera plus riche en magnésium ( il contient aussi du cuivre et du zinc) .Par contre, il contient près de deux fois plus de glucides que la carotte, son index glycémique est donc haut. Il contient les principales vitamines : vitamines C, E et du groupe B.

Cru : dans une salade, tout simplement râpé.
Nature : tranché et sauté brièvement dans de la matière grasse (beurre ou huile d’olive). Badigeonné d’huile d’olive et rôti au four, seul ou avec d’autres légumes.
Cuit :  le panais cuit beaucoup plus rapidement que la carotte ( 20 min à la vapeur) ou purée, il peut se faire seul ou avec des pommes de terre, du rutabaga de la courge ou des carottes

Panais

panais-romuald

Rutabaga

rutabaga-fb

Topinambour

topinambours

Le topinambour:

Le topinambour est aussi appelé artichaut de Jérusalem par les Anglo-Saxons, poire de terre ou soleil vivace.
C’est une plante rustique (peu sensible aux maladies), facile à cultiver, même dans les sols les plus pauvres et les régions froides.
Le topinambour est une excellente source de fer, il contient de nombreuses vitamines (notamment A, C et B3) et des sels minéraux (potassium). Ce légume racines contient beaucoup d’inuline. L’inuline est considéré comme un prébiotique, ce qui permet de “nourrir” les probiotiques et d’avoir une meilleure flore intestinale.
En raison de sa peau fine et contrairement à la pomme de terre, le topinambour se conserve difficilement.
Cru : râpé ou coupé en lamelles, il se consomme comme des crudités dans de la vinaigrette. Leur saveur se rapproche de celle des fonds d’artichaut ou des salsifis. Il est aussi utilisé en jus (par extracteur) pour ses bienfaits régénérateurs.
Cuit :Les tubercules se consomment cuits de diverses manières : en salade, chauds en accompagnement, en purée, sautés …

Le rutabaga:

Le rutabaga est aussi appelé chou-navet, chou de Siam, choux suédois, colrave. C’est un légume-racine appartenant à la famille des Brassicacées, comme le navet et le radis. Bien qu’issus de cultivars différents, le chou-navet et lechou rutabaga sont assez proches. Lors de la seconde guerre mondiale,il était avec le topinambour,un des seuls légumes que l’on pouvait «déguster».
Très peu calorique, le rutabaga est une bonne source de vit C. On le dit minéralisant et diurétique. Le rutabaga est riche en potassium, calcium, soufre, phosphore. Le rutabaga apporte en moyenne 34 kcal pour 100 g.
Le rutabaga se prépare comme les pommes de terre : en purée, en frites, au four, rôti, sauté, etc. C’est un excellent produit pour varier les purées (mélange avec divers légumes-racines). Pensez à les assaisonner avec un peu de muscade ou des herbes fraîches (persil haché). Il est indispensable au pot au feu.
Cru, pelé, puis tranché ou coupé en cubes, assaisonné d’une vinaigrette à la moutarde, il peut être aussi râpé et ajouté à une salade de carotte ou de chou. Son temps de cuisson est plus important que celle du navet (45-50 min à la vapeur)

Le PLUS  de ces légumes dans notre magasin , c’est qu’ils viennent du jardin de Romuald à Frasnes, Bio & local 🙂