La cystite, ou infection urinaire, est généralement causée par des bactéries originaires des intestins qui se retrouvent dans la vessie, comme par exemple l’Escherichia Coli.

On peut prévenir son apparition par :

  • une hygiène correcte

  • une hydratation suffisante

  • une alimentation majoritairement naturelle et équilibrée

  • des cures régulières de prébiotiques et probiotiques.

Pour éviter la stagnation de bactéries pathogènes dans la vessie, il faut la drainer en buvant un minimum de 1,5l par jour.

D’autre part, une alimentation principalement naturelle contiendra suffisamment d’enzymes nutritionnelles, alors qu’une alimentation trop riche en graisses et en sucres favorisera le développement de bactéries pathogènes dans les intestins.

Pour conserver l’équilibre entre les bonnes et les mauvaises bactéries de la flore intestinale, il faut donc consommer suffisamment d’aliments crus, de fibres, de protéines et de bonnes graisses.

Il est également préférable de limiter les sucres, les produits raffinés, les aliments allergènes (lactose, gluten), et les additifs alimentaires (colorants, conservateurs, exhausteurs de goût, pesticides, métaux lourds, …)

Les prébiotiques serviront de nourriture aux probiotiques, des bactéries qui faciliteront le développement de bonnes bactéries dans les intestins.

Les probiotiques jouentdonc un rôle majeur dans nos défenses naturelles, que ce soit pour nous maintenir en bonne santé, ou pour vaincre une maladie, puisque la maladie résulte principalement d’un déséquilibre entre bonnes bactéries et bactéries pathogènes.

Toutefois, avant de réensemencer les intestins avec des bonnes bactéries et des probiotiques, il est préférable de l’assainir.

Pour ce faire, on peut par exemple réaliser une cure de Colon Sana, de Vera Sana.

Ce produit comprend un mélange de plantes anti-bactériennes, antivirales et anti-fongiques, comme l’origan, l’ail, la menthe poivrée, la propolis, l’échinacée, et l’hydraste du Canada.

Il contient également de la vitamine C et du zinc, pour contribuer à renforcer l’immunité.

Dans le cas où l’infection urinaire est déclarée, il existe plusieurs manières dela traiternaturellement.

En gemmothérapie, on peut prendre du macérat glycériné de bourgeons d’airelle/cranberry/canneberge, de genévrier ou de prêle, à raison de 5 à 15 gouttes par jour.

En effet, l’airelle a une action diurétique et draine la vessie. Elle élimine aussi les pierres aux reins et désinfecte le système urinaire. Par conséquent, elle est efficace dans les cystites récidivantes, les néphrites et les troubles de la prostate.

De même, le genévrier est diurétique et dissout les pierres aux reins.

Le prêle est également diurétique et reminéralise!

En aromathérapie, les capsules d’huile essentielle d’origan sont indiquées, à raison de 2 aux repas, 3 fois par jour, durant 5 à 7 jours.

En effet, l’huile essentielle d’origan est antibactérienne, anti-virale et fongicide.

On peut aussi constituer le mélange suivant :

  • 20 gouttes d’huile essentielle de palmarosa
  • 10 gouttes d’huile essentielle de giroflier
  • 20 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus mentholé
  • 50 gouttes d’huile végétale de macadamia

On peut appliquer 12 à 15 gouttes de ce mélange sur le bas ventre et en prendre oralement 6 gouttes diluées dans du miel, le tout 4 fois par jour pendant 5 jours.

Un autre mélange est efficace :

  • 2 gouttes d’huile essentielle de palmarosa
  • 2 gouttes d’huile essentielle de teatree
  • 2 gouttes de ravensare aromatique

On l’applique également sur le bas ventre 4  fois par jour pendant 5 jours.

En phytothérapie, plusieurs produits permettent de venir à bout d’une cystite.

Tout d’abord, Cytactif de Fitoform contient notamment de la cranberry, du chiendent, de la propolis et du lactobacillus.

Le chiendent est un diurétique urinaire et rénal, et la propolis un antibiotique naturel de la ruche.

Quant au lactobacillus, il s’agit d’un probiotique, c’est-à-dire une bactérie permettant le développement de bonnes bactéries dans les intestins.

En cas de gros inconfort urinaire, il est conseillé d’en prendre 4 à 6 gélules par jour.

 

Ensuite, Cranbioton de Mannavital, qui est composé essentiellement de cranberry, d’hibiscus et de lactobacillus.

L’hibiscus est aussi un diurétique et un antiseptique urinaire.

La posologie est de 1 à 2 capsules 2 fois par jour, au cours des repas.

 

Enfin, les gélules de cranberry/airelle/canneberge, à raison d’une gélule par jour. Nous préférons réserver les jus concentrés de canneberge pour les inflammations légères ou en prévention

En herboristerie, la busserole, en tisane, assainit et stimule les voies urinaires.

Au magasin, nous vendons également une tisane en vrac composée d’un mélange de plantes rigoureusement sélectionnées pour le confort urinaire.

Ces tisanes se consomment à raison d’une cuillère à soupe par tasse, 3 à 4 fois par jour. Elles peuvent être prises en plus des compléments cités plus haut.